Après avoir collectionné les médailles de conservatoire, a délibérément jeté ses partitions au feu pour s’inventer ses propres chemins.

Etrange périple en vérité qui le conduit, entre autres à une nomination aux Molières  

avec «la Framboise Frivole» (2002),

un Olympia et une tournée monstre avec «Marcel et son Orchestre», plusieurs bandes originales de films documentaires et des centaines de concerts avec la Cie du Tire Laine. 

 

David Laisné Trio aura également laissé une trace dans les festivals de la Côte d’Opale, Tourcoing Jazz Planètes ou encore Jazz à Guînes.

 

Originalités : 

Plein(s).

Pas grand-chose de « normal » à signaler.